Tabatinga / Manaus : récit d’une traversée de 1500km sur le fleuve Amazone.

The Globe Swappers, ce sont 4 étudiants d’HEC Paris qui se sont lancés un défi : partir 6 mois en Amérique latine et découvrir ce continent par l’échange, le volontariat et l’économie collaborative.
globbe swapper participants

Lors de notre périple de 6 mois en Amérique Latine, nous avons utilisé tous les moyens de transport possibles et imaginables : de l’inénarrable bus touristique que tout voyageur ne connaît que trop, au camion de marchandises qui nous pris en stop sur les routes argentines, en passant par l’avion, le tuk tuk, le moto-taxi et le dos d’un lama. Il ne nous manquait donc plus qu’une traversée en bateau pour compléter la liste. Et ce fut chose faite ! Pouvait-on seulement imaginer plus mythique et majestueux que le fleuve Amazone pour cette traversée ? 1500 kilomètres d’eau boueuse séparent Tabatinga, ville-frontière avec la Colombie et le Pérou, de Manaus, surnommée par les Brésiliens  le cœur des Amazones. On vous embarque avec nous pour trente heures d’une traversée épique sur le plus long fleuve du monde.

Jour 1 

 7:00 : On arrive de bon matin à l’embarcadère. Avant de monter à bord, la police fédérale brésilienne inspecte TOUS les sacs des passagers. En effet, l’Amazonie est un point de passage privilégié pour toutes sortes de trafics. On montre patte blanche, et on s’installe en cabine.

9:00 : Départ du port de Tabatinga. La température extérieure est de 35°, mais la température en cabine ne dépasse pas les 17° ! La clim’ tourne à fond, et malgré nos multiples plaintes au personnel de bord, rien n’y fera. On devra passer les 30 heures de traversée emmitouflés dans nos sacs de couchage. On se réfugie régulièrement sur le pont arrière pour profiter de la chaleur extérieure.

12:00 : Première escale. Un bateau de pêcheurs nous accoste et lance sur le pont arrière deux énormes pirarucus, poissons emblématiques du fleuve, qui nous seront servis au déjeuner.

16:00 : Seule distraction proposée à bord, une collection de blockbusters américains passés en boucle sur les écrans de la cabine, sans le son et sous-titrés en portugais. Bon en même temps c’est comme ça qu’on apprend !

18:30 : Coucher de soleil splendide sur le fleuve, on ne se lasse pas du défilement des paysages.

22:00 : Tout le monde s’apprête à dormir dans la cabine, toujours dans un froid glacial. On est à deux doigts de demander des couvertures de survie.

Jour 2 

 6:00 : On se lève pour observer le lever de soleil. Tout n’est que luxe, calme et volupté. Il nous reste encore 9 heures de traversée avant d’atteindre Manaus.

 9:00 : le café da manha (petit déjeuner) est servi. Tous ceux qui ont voyagé au Brésil connaissent surement le cafezinho, cette version brésilienne de l’expresso, en beaucoup plus sucrée.

 12:00 : nouvelle escale, nouveaux pêcheurs, et à nouveau du picarucu dans nos assiettes !

 15:00 : On aperçoit au loin d’immenses buildings. Ça change des cases sur pilotis ! Pas de doute, Manaus n’est plus très loin.

 16:00 : On pose enfin un pied sur la terre ferme, on récupère nos sacs et on laisse derrière nous Madame Crys, notre humble vaisseau qui nous a mené à bon port.

Merci à Boaterfly de nous avoir aidé à réaliser cette traversée inoubliable !

Laissez un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *